fbpx

Vectoriel ou pixel ?

Commençons déjà par comprendre la différence entre un format vectoriel et un bitmap. Pour simplifier, une image vectorielle est constituée d’un ensemble de points géométriques. Il s’agit donc de « formes simples » comme un logo, une illustration ou du texte mais en aucun cas une photo. Son grand avantage c’est qu’elle peut être agrandie à l’infini sans perte de qualité ! À l’inverse, une image bitmap (ou matricielle) est constituée de pixels. Elle a une résolution //Qu’est ce que la résolution ?// et une taille définies. Ne vous fiez pas toujours au poids de votre fichier pour en déduire de sa qualité car un fichier vectoriel est léger.

Les formats « pixels »

Avantages / Inconvénients

Il existe une multitude de format d’image mais nous allons voir les avantages et les inconvénients des quatre plus courants. Tous ces fichiers contiennent des images matricielles, et donc constituées de pixels, même s’il s’agit de votre logo qui a été conçu en vectoriel ! Lors de l’enregistrement de votre logo dans un de ces formats, ce dernier a été pixelisé. On se retrouve alors avec un fichier de plus ou moins bonne qualité en fonction des paramètres appliqués lors de l’enregistrement du fichier bitmap.

Jpeg / jpg [Pour les photographies]

Le format Jpeg est le plus courant. Son avantage principal est la compression des données ce qui permet d’avoir un fichier léger. Et aussi il peut être lu par tous les appareils sans avoir besoin d’un logiciel spécifique. Le gros inconvénient de ce format est qu’il ne gère pas la transparence.

Png [Pour les logos]

Contrairement au Jpeg, le Png prend en charge la transparence. Il est donc idéal pour les logos ou les packshots de produits par exemple. Il est plus lourd que le format Jpeg donc peu conseillé pour les photographies.

Gif [Pour les animations]

Les fichiers Gif sont des fichiers de basse résolution à destination du web principalement. Ils prennent en compte la transparence mais leur principal avantage est qu’il permet de stocker plusieurs images en un seul fichier. En effet, ce format doit surement vous évoquer ces petites animations d’images en boucle qu’on retrouve beaucoup sur les réseaux sociaux !

Tiff [Pour les photographies en haute définition]

Le Tiff est le format pour les images de haute qualité. Il permet de n’avoir que peu de perte de données entre celles capturées par l’appareil photo et les données stockées dans le fichier. Le format Tiff est donc de meilleure qualité que le Jpeg mais beaucoup plus lourd.

Les formats « vectoriels »

Principalement pour les logos

Passons maintenant aux formats vectoriels. Comme on ne parle de résolution pour ces fichiers, ils sont donc tous équivalents en terme de qualité et gèrent la transparence. Le format de fichier va donc varier en fonction de son origine, de son utilisation et de sa prise en compte par les différents logiciels.

Ai [Adobe Illustrator]

Le format Ai est un format natif, c’est à dire qu’il a été conçu sur Adobe Illustrator. Il est donc utile uniquement aux graphistes ou imprimeurs car il conserve toutes les données techniques du fichier (tracés, calques, colorimétrie, …). Il peut être importé dans tous les logiciels Adobe. //Les logiciels de création//

Pdf [vrai ou faux ami]

Alors là, on retrouve de tout ! Si le Pdf a été créé à partir d’Illustrator par votre graphiste avec tous les paramètres qui vont bien, alors on a un fichier vectoriel équivalent au format Ai. Et au contraire, on peut avoir un fichier Pdf issu d’une image bitmap et de très mauvaise qualité… Votre graphiste pourra vous répondre rapidement s’il s’agit d’un fichier vectoriel ou pixel. Pour savoir, vous pouvez ouvrir le pdf et zoomer. Si l’image est pixelisée, il ne s’agit pas d’un fichier vectoriel. L’avantage du Pdf c’est que vous pouvez l’ouvrir et l’utiliser facilement dans tout vos documents.

Eps [fichier de partage]

Le format Eps est le prédécesseur du Pdf. C’est un format qui permettait de partager des fichiers entre différents logiciels. Il conserve les tracés vectoriels. Tout comme le format Pdf, cela dépend donc de comment a été créé votre fichier Eps.

Svg [le format vectoriel pour le web]

Le Svg est un format léger qui prend en compte les tracés vectoriels. On l’utilise principalement pour le web. Vous pouvez donc ouvrir un fichier Svg avec un navigateur (Firefox, Chrome, Safari…).

A la fin de la création de votre logo, votre graphiste va vous remettre plusieurs fichiers. Assurez-vous d’avoir au minimum des fichiers en basse définition (jpeg et png) pour votre site internet et les réseaux sociaux par exemple et en haute définition (notamment un pdf HD vectoriel) pour vos supports de communication. J’espère que ce bref explicatif vous aura permis d’y voir plus clair et que plus aucun graphiste ne recevra de fichier intitulé « logo.doc » !